Geschichte   Histoire    Sitemap | Contact | Mentions légales | Mentions légales
Home, français
1200 ans de Ronheim
Club de tir "Alpenrose"
Pompiers
Histoire
Dates
Bannière et blason
Photos et clips vidéo
Weidegenossenschaft
Associoation des jeunes
Sports et loisirs
La Wörnitz
Galerie de photos
Excursions
Situation géographique

Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010

Du règlement royal d'extinction à la première pompe à mains

Le 1er janvier 1807, la souveraineté du comte d’Oettingen Wallerstein se termina. Le gouvernement royal proclama une nouvelle réglementation de la lutte contre le feu qui amena à la création de groupes de pompiers par obligation. Tous les hommes entre 18 et 60 ans devaient y appartenir. Dans cette réglementation qui fut acceptée à Ronheim en 1864, on pouvait lire : « Tous les hommes du village, âgés de 15 ans et plus, s’ils ne sont pas incapables de se présenter par des circonstances extraordinaires, p. ex. leur grand âge, des infirmités physiques, maladies etc. doivent aider activement dans la lutte contre les incendies. »

En 1858 déjà, La commune avait fait construire, attachée à la grange de Leonhard Käferlein (aujourd’hui le no 11a) une salle d’outils d’extinction qui fut remplacée par un bâtiment neuf en 188 : Le 7 juin, les citoyens de la petite commune décidèrent de construire une plus grande maison que la petite maisonnette derrière la grange des Käferlein.

Peu de temps après, il se révéla que les pompiers par obligation n’étaient pas capable de maîtriser leur tâche de manière durable. Seul une organisation avec des hommes bien formés et équipés pouvait garantir une lutte réussie contre le feu. Par la suite se créèrent des groupes de pompiers bénévoles.

Ces premiers groupes de pompiers bénévoles dans le Royaume de la Bavière émérgèrent entre 1849 et 1866 surtout des clubs de gymnastique et des milices.

Malheureusement, on ne sait rien des activités dans la lutte contre les incendies à Ronheim dans la deuxième moitié du 19e siècle. Il est cependant sûr qu’en 1902, on acquerra une pompe qui disposait d’un mécanisme de pompe à main. Elle fut tirée par des pompiers ou des chevaux. La pompe fait partie de l’équipement des pompiers de Ronheim jusque dans nos jours. Elle sert d’attraction pour les défilées de fêtes et, comme elle fonctionne comme au premier jour, d’objet de démonstration lors des événements historiques. 

La pompe historique de la FFW Ronheim

Quasiment en même temps, on fonda à Ronheim un premier groupe de pompiers bénévoles plus ou moins organisé. Mais le 28 septembre 1905, donc peu de temps après, on apprit la dissolution du groupe. Les raisons, prononcés par l’ancien maire Eber : « La commune consiste de 3 bourgs qui se trouvent à une demie heure l’un de l’autre. Par conséquent, une intervention assez rapide en cas d’incendie est exclue. En plus, il nous a été impossible d’avoir assez de membres pour lutter raisonnablement contre le feu. Même si tous les hommes de Ronheim s’intégraient au groupe, on ne compterait que 16 à 18 membres.

La fondation de la FFW Ronheim

Le protocole de la réunion de fondation

L’administration du canton ne voulait pas accepter cette situation. Tous les hommes de la commune qui, d’après la réglementation de l’extinction de la police cantonale, étaient sous les obligations de la lutte contre les incendies, furent obligés de se présenter à une réunion dans la brasserie Eber en vue de la fondation d’un groupe de pompiers bénévoles. Cette réunion qui eut lieu le 29 mars 1909 s’acheva sur la fondation de la FFW Ronheim. Les 26 hommes qui déclarèrent spontanément leur entrée furent :

 

Le maire Johann Herrle, Georg Schröppel, Heinrich Straß, Johannes Wiedenmann, Georg Stumpf, Georg Stegner, Mattheus Straß, Josef Dumberger, Johann Strobel, Gottfried Stegner, Xaver Wenninger, Georg Dumberger, Friedrich Straß, Jakob Wiedenmann, Christian Stadelmann, Friedrich Seiler, Johannes Rau, Fritz Schröppel, Karl Hertle, Friedrich Funk, Johann Baur, Johann Burger, Friedrich Eber, Johannes Burger, Georg Hertle, Andreas Lang.

La première présidence fut formée par :

Président et secrétaire : Johann Hertle

Commandant : Georg Stegner

Adjudant : Mattheus Strass

Responsable de matériel : Johannes Baur

Responsable de la pompe : Johann Strobel

Caissier : Johannes Wiedenmann

 

Le début de la première guerre mondiale mit à genou toute activité des clubs à travers l’Europe. Le dernier compte rendu de la réunion générale dans le livre des protocoles date du 5 janvier 1915. Il suivit une pause de cinq ans. Presque tous les pompiers furent recrutés par l’armée et malheureusement, beaucoup d’entre eux ne revirent plus jamais la patrie aimée. Après la guerre, il dura jusqu’en 1920 jusqu’à ce que la FFW Ronheim reprit ses activités. La première réunion générale d’aprè-guerre eut lieu le 5 février 1920. Le 8 juillet 1934, La FFW fêta la jubilée de ses 25 ans avec 24 membres actifs et 7 membres passifs.

 

Mais la situation politique en Europe commença de nouveau à s’aggraver. La deuxième guerre mondiale commença, et avec elle vint de nouveau une paralyse générale de toutes les activités culturelles. Pourtant, la FFW Ronheim réussit à dépasser les troubles causés par la guerre. Même pendant les années de guerre les plus sombres, toutes les réunions générales eurent lieu.

 

Après la guerre, la vieille maison d’outils d’extinction était devenue trop petite et elle était tombée en décrépitude. Alors, les hommes de la FFW décidèrent en 1948/49 d’effectuer une nouvelle construction au même endroit.

 

Deux décennies après la première grande fête, le 7 juin 1953, on organisa une deuxième fête, cette fois pour célébrer la consécration de la nouvelle bannière. Le parrainage fut pris par la FFW Harburg. Le groupe comptait 22 membres actifs et 6 membres d’honneur à l’époque.

La FFW Ronheim en 1953 à la consécration de la bannière

Le 5 juillet 1959, les pompiers de Ronheim fêtèrent, encore sous le parrainage des Harburgeois, leur jubilée des 50 ans. Il y eut 28 membres actifs et 6 membres d’honneur.

 

Le lundi de Pentecôte, 17 mai 1971, une tempête causa d’énormes dégats aux bâtiments et au terrain de l’entreprise Bschor. La FFW Ronheim faisait intervenir chez la famille Bschor tous ses hommes pendant 24 heures pour vider les caves innondées et pour aider à ranger les débris.

 

Sous le patronage de Hans Schneider, l’ancien maire de Harburg, et, de nouveau, sous le parrainage de la FFW Harburg, les 27 actifs et 11 membres passifs fêtèrent la jubilée des 75 ans le 21 mai 1984.

A la jubilée de 1984

25 ans après, après avoir parcouru des années calmes, et conscient de la tradition du parrainage des camarades de Harburg, la FFW Ronheim fêta ses 100 ans en 2009. On invita Hans Stengel à prendre le patronat. Il soutint les 42 membres actifs et les 21 membres passifs dans les préparation de la fête au week-end de la jubilée du 3 au 5 juillet 2009.

 

Les présidents depuis la fondation                              Les commandants depuis la fondation:

1909 - 1937   Johann Herrle                 1909 - 1909   Georg Stegner 

1937 - 1939   Johann Wiedenmann       1909 - 1921   Johannes Wiedenmann

1939 - 1948   Georg Baur                    1921 - 1956   Friedrich Heiß

1948 - 1960   Christian Stadelmann      1956 - 1985   Ludwig Lanzer

1960 - 1963   Johann Wiedenmann       1985 - 1997   Karl Baur

1963 - 1997   Karl Stadelmann sen.       1997 - 2003   Herbert Rebele

1997 - 2003   Karl Stadelmann jun.        seit 2003       Friedrich Baur

2003 - 2010   Herbert Rebele

seit 2010       Markus Heiß

zum Seitenanfang