Wintersport   Sports d'hiver    Sitemap | Contact | Mentions légales | Mentions légales
Home, français
1200 ans de Ronheim
Club de tir "Alpenrose"
Pompiers
Weidegenossenschaft
Associoation des jeunes
Sports et loisirs
Terrain de jeux et plage verte
Canoë-kayak
Randonnées
Faire du vélo
Sports d'hiver
La Wörnitz
Galerie de photos
Excursions
Situation géographique

Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010 Besucher seit dem 1.5.2010


Sports d'hiver sur la Wörnitz

En hiver aussi, il y beaucoup de possibilités pour se distraire de manière agréable. Quand il fait très froid pendant dix jours d’affilée, la surface de la Wörnitz gêle complètement et on peut y patiner ou faire des randonnées hibernales sur le fleuve. A un tel week-end, il y a des centaines de gens qui en profitent. On croirait voir une grande invasion. Malheureusement, il n’y a pas tous les ans de telles conditions atmosphériques.

Juste derrière l’entrée du village, en passant sous le pont du chemin de fer, près du grand hall de machines paysannes, il y a un terrain de glace depuis 2007. Quand il fait froid, les pompiers le noient par 10 centimètres d’eau. Ce sont surtout les enfants du village qui s’y amusent. Le terrain est directement à côté da la Wörnitz, mais il y a deux avantages : C’est plus sûr que la glace de la rivière et la glace est accessible bien plus tôt que celle de la Wörnitz.


Des aspects fantastiques: En randonnée
sur la Wörnitz

Le tir à l'Eisstockschießen

Une fois accessible, la glace de la Wörnitz attire des centaines de « Eisstockschützen ». « Eisstockschießen » est un sport qui a une longue tradition en Bavière. Un « Eisstock »  consiste d’un corps métallique rond, disposant à sa surface inférieure d’une rondelle en plastique qui glisse. On le saisit à un bâton (Eis = glace, bâton = Stock) qui est fixé au corps métallique. On lance le « Eisstock » après deux ou trois balancement du bras. On doit apponter avec assez d’exactitude la rondelle glissante sur la glace pour donner à l’ «Eisstock » assez d’élan pour s’approcher de la cible. Celle-ci se trouve à une distance de 30 mètres environ. Le reste des règles ressemble beaucoup à celles du jeu de pétanque : On joue en deux équipes et à la fin, l’Eisstock le plus près de la cible fait le point.

En hiver 2008/2009, il y eut de la glace sur la Wörnitz pendant presque trois semaines. Les tireurs à l’Eisstock, initiés par Karl Stadelmann jun., ont même installé une lumière de projecteur pour pouvoir profiter de chaque minute de libre pour jouer ensemble même dans la soirée. Le week-end, il y avait plein de spectateurs le long de la piste et on vendait du vin chaud. – C’est ça, Ronheim ! (TR)

 

Retour à la vue d’ensemble sports  et loisirs

zum Seitenanfang